COVID-19 PRINCIPALES INFORMATIONS

Les bureaux du CIQ sont présentement fermés, mais toute l'équipe travaille à distance et est rejoignable par courriel. Pour de plus amples informations, cliquez ici.

Nouvelles

Le CIQ propose une série de solutions pour accélérer l’intégration professionnelle des personnes immigrantes

Montréal, le 4 juin 2020 – Dans l’espoir de réduire le taux (34%) de décrochage du processus de reconnaissance des diplômes et de la formation, le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ), regroupement des 46 ordres professionnels de la province, propose de nouvelles solutions pour une intégration professionnelle réussie des personnes formées à l’étranger. Ce document vient répondre aux problèmes identifiés lors d’une étude réalisée l’an dernier.

Autant les ministères, les ordres professionnels que les partenaires de l’intégration doivent faire leur part comme le propose le Conseil dans ces recommandations phares :

  • Que le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur documente l’accessibilité aux stages et à la formation d’appoint et rende disponible son analyse;

  • Que les ordres étudient la pertinence et les outils réglementaires afin de faciliter l’immersion du diplômé hors Québec (DHQ) par un stage d’observation qui favoriserait la familiarisation au contexte de pratique et la francisation;

  • Qu’une mobilisation des employeurs publics et privés soit entreprise afin de sensibiliser ces intervenants à l’importance économique de l’accessibilité et du financement des stages;

  • Que soient renforcés les programmes d’aide financière destinés aux personnes immigrantes, notamment celles devant suivre un processus d’appoint afin d’obtenir le permis d’un ordre professionnel.

« Le Québec bénéficie du travail réalisé par les professionnels immigrants. Avec nos propositions, nous espérons réduire les obstacles à leur pleine intégration tout en maintenant l’équité envers les professionnels formés dans les établissements d’enseignement québécois », a expliqué madame Gyslaine Desrosiers, présidente du CIQ.

Le Conseil poursuivra ses travaux sur la question des professionnels formés à l’étranger et invite tous les intervenants de la trajectoire d’intégration à adopter une posture proactive.

« Nous ne pouvons pas nous permettre de passer à côté de candidatures de qualité parce que les processus sont trop complexes ou mal adaptés », a conclu madame Desrosiers.

Le document complet est disponible ici.

 

À propos du CIQ

Le Conseil interprofessionnel du Québec est le regroupement des 46 ordres professionnels qui comptent collectivement plus de 400 000 membres, dont 61 % sont des femmes, exerçant 55 professions réglementées. Il est la voix collective des ordres sur des dossiers d'intérêt commun et agit à titre d'organisme-conseil auprès du gouvernement.

-30-

Renseignements :

David Juneau
Conseiller principal en communications et affaires publiques
Conseil interprofessionnel du Québec
djuneau@professions-quebec
Cellulaire : 514-625-8894

Retour à la liste